Masturbation, équitation et vandalisme

Sur la couverture de Madame est servie, le Courrier de sexologie de Lionel Gendron, le docteur est très beau flanqué de Réal Giguère et de Claude Blanchard. Dans le nouvel extrait qu’on vous présente aujourd’hui, Madame est en effet bien servie, mais par divers objets trouvés sur son chemin et qu’elle se « promène sur tout le corps ». Son plaisir est cependant gâché par la réponse, ci-dessous, du docteur Gendron.

masturbation compulsive excessive femmes adolescentes plaisir solitaire equitation

« UN FRISSON SUR TOUT LE CORPS »
Montréal, août 69
Docteur,
Âgée de 19 ans, j’ai un problème que je considère grave. J’ai essayé de le résoudre depuis plusieurs années, mais ce fut impossible.
Je pratique la masturbation depuis l’âge de 10 ans. Ceci a commencé lorsque je faisais de l’équitation. Un jour, je me suis frappée contre le pommeau de la selle. Ce qui m’a donné un frisson sur tout le corps. Depuis cet incident, chaque fois que je faisais de l’équitation, je m’arrangeais pour entrer en contact avec le pommeau, ce qui me détendait sexuellement.
À 15 ans, j’ai décidé de ne plus pratiquer ce sport. J’espérais voir disparaître cette mauvaise habitude. Trous jours plus tard, avant de me coucher, j’ai eu un grand besoin de me détendre sexuellement. Je me suis servie d’une ceinture qui m’a apporté des sensations génitales. Depuis ce jour, impossible de m’endormir sans cette satisfaction physique. J’ai tout fait en vue de me contrôler, mais en vain. Je suis vraiment obsédée. Un soir, je gardais des enfants chez ma voisine, j’ai cherché maladivement un objet pouvant remplacer ma ceinture. Soudainement, je vis une poupée sur la commode, l’ai prise, lui ai brisé un bras, l’ai promené sur tout mon corps en me dirigeant vers mes organes génitaux. Je suis parvenu à l’orgasme.
Venez à mon aide… Donnez-moi un moyen de me débarrasser de cette obsession. De plus, dites-moi, si je me marie un jour, serais-je capable d’obtenir l’orgasme? Cet acte sexuel est-il dangereux pour ma santé?

RÉPONSE
Le meilleur moyen de vous libérer de cette obsession sexuelle, c’est de cesser immédiatement de vivre cloîtrée à l’intérieur de votre problème. Vous vous débarrasserez de cette habitude malsaine au fur et à mesure que vous apprendrez à vivre avec l’hétérosexualité. Par exemple, plusieurs formes de baisers conduisent à une excitation érotique intense et les caresses également. Toutes ces manifestations physiques amoureuses vous apporteront des sensations plus satisfaisantes, plus voluptueuses que le pommeau et la ceinture utilisés auparavant. Vous serez guérie !
Au moment du mariage, vous aurez une vie sexuelle normale. Car vous vous serez débarrassée définitivement de vos mauvaises habitudes durant les fréquentations. Le pénis jouera avantageusement le rôle du pommeau ou de la ceinture !
L’autogratification n’affecte ni la santé physique ni la santé mentale. Toutefois, une fixation sur ce processus sexuel pourrait vous priver d’une vie amoureuse bienfaisante. Aucun objet, quel que soit son raffinement, ne peut apporter à la femme des sensations érotiques plus voluptueuses que celles de l’amour physique avec l’homme de son choix.

Si on le comprend bien, le docteur Gendron n’est pas un grand fan des sex toys. À part ça, le passage intrigant est celui-ci : « Vous vous débarrasserez de cette habitude malsaine au fur et à mesure que vous apprendrez à vivre avec l’hétérosexualité. » Doit-on en déduire que les hétérosexuels ne se masturbent pas ?
Mais surtout, surtout… personne ne s’inquiète de cette pauvre poupée au bras cassé ?

Pour les amateurs du Courrier de sexologie du docteur Gendron :
* D’autres extraits de Madame est servie, publié aux Éditions de l’homme en 1970.
* Et pour les amateurs de courrier en général, de nombreux extraits de celui de Solange Harvey, et quelques-uns de Manuel Hurtubise dans Filles d’aujourd’hui.

Related Posts with Thumbnails

3 Comments

  1. Cher Vieille Marde, nos bons frères préconisaient quant à eux une bonne friction devant une fenêtre ouverte… o tempora o mores !

  2. J’arrête pas de rigoler. Ce post est parfait dans son ensemble. Par contre maintenant j’ai très sérieusement envie d’embrasser le Dr Gendron. C’est malin.

  3. … Mes yeux… mes yeux… je ne vois plus rien… J’SUIS AVEUGLE!!!…

Laisser un commentaire

↓